Le recyclage du PET est synonyme de protection de l‘environnement. Pour que cet état de faits perdure, il faut tenir compter non seulement du succès de la collecte, mais aussi de la charge polluante de l’ensemble du système. Afin de faire progresser encore l’écoefficacité, PET-Recycling Schweiz travaille à optimiser le système de recyclage dans son ensemble.

Le PET est bien plus qu’une simple matière d’emballage. Il est dérivé du pétrole ou du gaz naturel et constitue une matière recyclable particulièrement précieuse. L’avantage du PET est qu’il ne perd pas ses propriétés pendant le
recyclage, raison pour laquelle il convient particulièrement bien pour fabriquer de nouvelles bouteilles à boissons et d’autres produits. Outre le taux de collecte, il y a aussi des valeurs qui soulignent l’efficacité et la nécessité du recyclage du PET. La seule indication du volume des bouteilles pour boissons collectées ne dit pas grand-chose sur l’avantage écologique et économique de notre système de recyclage. Il s’agit bien plus de déceler l’écocompatibilité et dans ce contexte de répondre à la question: quelles quantités de CO2 peuvent être économisées par rapport à la valorisation thermique dans une usine d’incinération? Le recyclage du PET permet en effet d’éviter la production annuelle de 152‘000 tonnes de gaz à effet de serre (principalement du CO2).


Optimisation persistante


L’objectif poursuivi par PET-Recycling Schweiz est de perfectionner encore l’écoefficacité ainsi que d’augmenter la part du PET recyclé dans l’économie circulaire des bouteilles. Simultanément, PET-Recycling Schweiz cherche à étendre
une nouvelle fois la densité de la collecte dans tout le pays. Afin d’atteindre ces objectifs, PET-Recycling Schweiz travaille d’arrache-pied avec le concours de ses membres à l’optimisation du système de recyclage dans son ensemble. Les secteurs de la logistique et du traitement recèlent encore des potentiels importants: les nouvelles installations de tri ainsi que les investissements en cours et les améliorations des installations existantes ont ainsi permis d’augmenter la pureté du PET recyclé et les itinéraires de transport ont diminué. Les nouveaux poids lourds satisfont à la rigoureuse norme européenne sur les polluants EURO6, ce qui leur permet également de contribuer à la réduction de la pollution. L’optimisation de la logistique depuis 2007 a permis de réduire de 35 pour cent la charge environnementale due aux transports.


Le plus gros potentiel dans l’économie circulaire des bouteilles


Afin de mesurer la charge environnementale, la maison Carbotech AG examine régulièrement le système de recyclage du PET en établissant son écobilan. Cet examen porte sur toutes les influences environnementales d’un produit – depuis la fabrication en passant par son utilisation et jusqu‘à son transport et son élimination. Le potentiel le plus important consiste, dit l’étude, dans l’extension de l’économie circulaire des bouteilles. Ceci nécessite du PET recyclé de très haute qualité qui peut donc être utilisé pour des bouteilles à boissons neuves. Contrairement à la maximisation des taux, le chemin choisi garantit que le recyclage futur du PET gagnera encore en écocompatibilité, sans que l’aspect économique du système vienne à en souffrir.

Grafik Oekoeffizienz franz
Bénéfice = rendement – charges
L’infographie montre qu’en matière de recyclage du PET, le rendement écologique augmente plus le taux de collecte ne cesse de croître. L’augmentation du taux de recyclage fait également augmenter la charge polluante, par exemple par une augmentation des transports. C’est pourquoi PET-Recycling Schweiz s’est donné pour but d’optimiser non seulement le taux de collecte, mais aussi le système de recyclage dans son ensemble afin d’améliorer encore l’écoefficacité.