SR Check-up Altishofen 2
La commune d’Altishofen veut moderniser son point de collecte et se soumet à un check-up du recyclage.

Le centre de collecte de matières valorisables de la commune lucernoise d’Altishofen commence à se faire vieux. C’est pourquoi la commune a demandé à l’organisation faîtière Swiss Recycling, spécialisée dans l’analyse des points de collecte, de la conseiller. PET-Recycling Schweiz a assisté au «check-up» de recyclage à Altishofen.

Dans une grande construction en bois, on voit, bien protégés contre le vent et les intempéries, six conteneurs de matières valorisables. Ils ne sont plus de prime jeunesse – les traces d’usure sont bien visibles. «Nos conteneurs ont plus de dix ans d’âge et ils ne correspondent plus aux besoins. C’est pourquoi le Conseil communal a décidé que nous allions les renouveler et en profiter pour optimiser notre concept», nous dit Werner Hodel, conseiller communal d’Altishofen , dans le canton de Lucerne. Pour cela, la commune a fait appel au soutien de Swiss Recycling. L’association propose ce qu’elle appelle des «check-ups» au cours desquels les points de collecte sont examinés et évalués sur le plan écologique et financier. Cette base permet à Swiss Recycling de soumettre des propositions d’amélioration individuelles pour les différents points de collecte.

Entretiens sur place

Roland Habermacher, conseiller de Swiss Recycling, évalue le point de collecte d’Altishofen. Il note avec satisfaction la propreté du lieu. «Il n’est pas évident de trouver des points de collecte non surveillés aussi propres que celui-ci. Souvent, les points de collecte servent aussi de dépotoirs et c’est alors très vite très sale.». Il est cependant vrai que les six conteneurs, qui accueillent le verre, l’aluminium, le fer-blanc, les piles et batteries, les huiles usées et les vêtements sont véritablement hors d’âge. Dès le premier coup d’oeil, le spécialiste imagine déjà diverses possibilités d’amélioration. Il les soumet au représentant de la commune et les intégrera plus tard dans un rapport détaillé qui servira finalement de base décisionnelle pour le Conseil communal d’Altishofen.


Efficace et plus avantageux


Dans le cas d’Altishofen, Habermacher recommande l’acquisition de nouveaux conteneurs pouvant être vidés directement sur place. Ceci simplifierait la collecte, en réduirait le coût et la rendrait plus efficace. Ainsi, il est par exemple possible de collecter l’aluminium et le fer-blanc dans le même conteneur. Les méthodes modernes de tri des matières permettent de séparer ensuite les deux matières sans le moindre problème. Les nouveaux conteneurs proposés pour le verre ont quant à eux une capacité sensiblement supérieure. «J’ai également proposé de nouvelles solutions  avantageuses pour l’organisation du vidage des conteneurs,» dit Habermacher. Il recommande à son client de s’associer avec d’autres communes afin de collecter les différentes matières valorisables lors de «tournées d’enlèvement» communes. Le spécialiste du recyclage conseille aussi la commune dans le choix de ses partenaires de transport et d’enlèvement. Il y a en effet tout un choix de transporteurs selon les quantités, le système de collecte et les matières collectées.

Collecte du PET aux points de vente


Habermacher félicite la commune de ne pas pratiquer la collecte non surveillée des bouteilles à boissons en PET. Dans les points de collecte non surveillés (sans personnel et ouverts– 24/24), comme à Altishofen, la collecte contient souvent plus de matières étrangères que de bouteilles à boissons en PET. «En tant que commune, nous désirons que les bouteilles à boissons en PET soient collectées et éliminées par les points de vente comme le demande la Loi. Et l’ensemble des mesures fonctionne très bien dans notre village.» commente M. Hodel.


Le rôle de l’esthétique


Ces dernières années et décennies, les thèmes de l’élimination et du recyclage ont pris une importance croissante. Les communes et les entreprises recourent toujours plus souvent aux services de professionnels tels ceux de Swiss Recycling dans le but de proposer aux utilisateurs une collecte séparée aussi efficace et conviviale que possible. S’y ajoute également le besoin croissant d’esthétique. «Là où dans le temps on se limitait à faire des choix pragmatiques en matière d’élimination des déchets, on accorde aujourd’hui une grande importance à l’esthétique,» relève Habermacher.

SR Check-up Altishofen 1
Werner Hodel (à d.) conseiller communal, et Roland Habermacher, spécialiste du recyclage de Swiss Recycling discutent les propositions d’amélioration pour le système de collecte d’Altishofen.

Check-up de recyclage


Les nouvelles matières et le perfectionnement des méthodes de recyclage imposent des contraintes toujours renouvelées aux gérants de points de récolte. Depuis 15 ans, Swiss Recycling propose aux communes, écoles et entreprises d’une certaine taille de faire le «check-up» de leurs points de collecte. Des spécialistes analysent ces derniers et proposent des mesures individuelles en matière d’infrastructure, de financement, de signalétique et d’autres aspects. Jusqu’ici, environ un demi-millier de communes suisses a profité de cette prestation de services. En consultant la rubrique prestations de services sur le site www.swissrecycling.ch vous trouverez de plus amples informations sur le check-up de recyclage.