Faits sur le recyclage du PET

Le PET est une matière valorisable

Le PET (polyéthylène téréphthalate) est composé de pétrole ou de gaz naturel et peut être recyclé à 100 pour cent. Fondamentalement, le PET ne perd pas ses caractéristiques au cours du recyclage et peut donc servir plusieurs fois à fabriquer des produits de qualité supérieure. Une nouvelle bouteille en PET peut ainsi contenir jusqu'à 100 pour cent de PET recyclé.


L’association PET-Recycling Schweiz

L’association PET-Recycling Schweiz (PRS) a été fondée en 1990 en tant qu’organisation à but non lucratif. Aujourd’hui, cette association sectorielle regroupe 98 pour cent des producteurs, importateurs, embouteilleurs et détaillants de boissons suisses.  


Financement du système de recyclage du PET

Depuis 1991, PET-Recycling Schweiz perçoit une contribution de recyclage anticipée (CRA) sur les bouteilles de boissons en PET dites «perdues». Ces contributions sont utilisées, avec le produit de la vente du PET collecté, pour financer la collecte, le tri, le transport, l’administration et la communication.

A partir du 1er juillet 2016, le modèle de décompte pour les bouteilles à boissons en PET un seul usage sera donc le suivant:

Bouteilles à boissons en PET un seul usage d’un volume de remplissage 

≤ 50 cl: 2,3 ct.

Bouteilles à boissons en PET un seul usage d’un volume de remplissage  

> 50 cl: 1,9 ct.


Taux de valorisation importants

Le taux de valorisation (aussi appelé taux de recyclage) qui indique la proportion des bouteilles en PET recyclées par rapport à l’ensemble des quantités de bouteilles mises en circulation, a atteint 82 pour cent en Suisse au cours de l’année 2014. Ce taux dépasse donc le taux de recyclage minimum de 75 pour cent imposé par l’Ordonnance sur les emballages pour boissons (OEM). Compte tenu d’un volume total de 1,5 milliard de bouteilles en PET mises en circulation, un taux de valorisation de 82 pour cent représente 37`119 tonnes de PET recyclé et donc aussi un gros effort logistique qui se révèle payant sur le plan écologique. Depuis dix ans, la proportion de bouteilles non recyclées dans les déchets diminue de manière constante.


Réseau national de points de collecte du PET

Les bouteilles en PET vides peuvent être déposées dans tous les points de vente vendant des boissons conditionnées en PET. Ces bouteilles se rapportent donc confortablement et sans devoir faire de détour dans plus de 6000 sites de reprise. Par ailleurs, on trouve dans toute la Suisse d’autres conteneurs de collecte à une distance pédestre.

En plus des points de vente et des membres de PET Recycling Schweiz, les exploitants volontaires de points de collecte du PET apportent également une contribution importante  au système de  recyclage mis en place en Suisse. Ces tout juste 32’000 exploitations appartiennent au domaine du travail ou des loisirs et représentent plus des deux tiers de l’ensemble du réseau de collecte du PET. La collecte des bouteilles en PET vides se pratique en effet aussi bien dans les bureaux que dans les écoles, dans les entreprises de gastronomie et d’hôtellerie, dans les magasins des stations-services, dans les gares ferroviaires et dans les installations sportives, mais aussi dans les hôpitaux et les maisons de repos. Les bouteilles en PET collectées sont enlevées gratuitement par PET-Recycling Schweiz. Le nombre des exploitations qui reprennent les bouteilles en PET vides à titre volontaire ne cesse d’augmenter, puisque plus de 2000 viennent s’y ajouter année après année.


Le recyclage du PET est bon pour le climat et l’environnement

Si l’on compare avec l’élimination avec les déchets, le recyclage d’une bouteille en PET est de 67 pour cent plus favorable au climat (y compris tous les coûts tels que le transport, la logistique ou l’organisation nécessaires pour gérer le système de recyclage du PET).

Si les bouteilles en PET vides collectées sont recyclées au lieu d’être incinérées avec les ordures ménagères, cela évite la production de 152 000 tonnes de gaz à effet de serre – principalement du CO2. Ceci équivaut aux émissions annuelles de toutes les voitures de tourisme, soit tout le parc automobile du canton de Schaffhouse.

Si l’on a recours à du PET recyclé pour fabriquer de nouveaux produits, cela permet d'économiser environ la moitié de l’énergie investie dans la production primaire, ce qui représente annuellement 47 millions de litres de pétrole. Il n’est donc pas autrement étonnant que les bouteilles perdues en PET et les bouteilles de circulation en verre soient équivalentes en ce qui concerne leur bilan écologique global. Le PET recyclé sert non seulement à fabriquer des bouteilles, mais aussi d’autres produits de qualité supérieure: vêtements de sports et de plein air, tentes et sacs à dos, de même que du rembourrage de sacs de couchage ou de canapés, des feuilles en tout genre et des rubans d’emballage.


Le recyclage du PET a un effet générateur de propreté et réducteur de déchets

Chaque bouteille en PET vide, consommée en mode itinérant qui ne reste PAS à traîner sur place ou par terre est une petite contribution à la propreté de l’espace public. Collecter le PET au lieu de le laisser traîner, voire de le jeter négligemment n’importe où contribue à réduire les quantités des déchets et fait des économies au niveau des taxes sur les sacs poubelle ou sur les déchets.

Depuis plusieurs années, la Coopérative IGORA pour le recyclage de l’aluminium et PET-Recycling Schweiz se sont engagées à titre volontaire dans de grandes campagnes – représentant un investissement annuel de plus d’un million de francs – visant à combattre les déchets sauvages, par exemple en créant l’institution des ambassadeurs pour la lutte contre le littering (terme anglais des déchets sauvages). En 2007, les deux organisations de collecte et de recyclage ont recentré et réorganisé ces activités dans la Communauté d’intérêts pour un monde propre (IGSU).

L’intérêt des groupes concernés par l’offre de prestations de services de l’IGSU augmente d’année en année. Afin de pouvoir maintenir la qualité et pour continuer d’étendre les activités, il a fallu créer de nouvelles structures appropriées. Le 1er octobre 2012, l’IGSU a donc été transformée en une association qui recevait une directrice expérimentée en la personne de Nora Steimer. PET-Recycling Schweiz reste membre du comité et préserve ainsi sa participation stratégique à la conduite.

Aujourd’hui, l’IGSU compte parmi ses membres aussi bien VetroSwiss, que Tetra Pak, McDonald’s, Migros, Coop, 20 minutes, Blick am Abend, NEWS, l’association PRESSE SUISSE, Swiss Cigarette et International Chewing Gum Association. La lutte contre le littering est donc menée sur un front plus large et au niveau de la consommation.

www.igsu.ch

RZ Online Version 2 franz
  • IGSU

    Factsheet