Mythe 2 «Une consigne permettrait de collecter encore bien plus de bouteilles à boissons en PET.»

Non! Le système suisse a parfaitement fait ses preuves. On en veut pour preuve le taux de valorisation de plus de 80 % et la comparaison avec d’autres pays. En Suisse, ce taux est aussi élevé que dans les pays européens à consigne et aux meilleurs chiffres de retour. L’introduction d’une consigne entraînerait en outre des coûts se chiffrant en centaines de millions de francs et la fermeture de plus de 40 000 points de collecte dans les écoles, communes, bureaux et terrains de sport. Enfin, les bouteilles à boissons en PET ne pourraient être collectées que par le commerce de détail. La consigne affecterait le confort pour la population, ce qui concurrencerait la motivation financière de la consigne et pourrait entraîner une baisse du taux de retour.

Swiss Recycling - Le Conseil national reconnaît les qualités du système de recyclage – et rejette la consigne