Inauguration du premier centre de tri pour bouteilles en plastique

Frauenfeld (TG), le 26 mai 2015 – C’est désormais officiel: La Suisse est entrée dans l’avenir du recyclage. Pour la première fois il est possible en Suisse de trier par des moyens mécaniques non seulement les bouteilles à boissons en PET, mais aussi les bouteilles en plastique pour shampooings, lessives et détergents, composées des matières synthétiques les plus diverses. Ceci va également exercer un effet positif sur le recyclage des bouteilles à boissons en PET.

Plastique n’est pas égal à plastique et seul le PET peut redevenir du PET. La même remarque s’applique aussi aux myriades de sortes de plastique que l’on retrouve dans les collectes destinées à être triées dans la nouvelle installation pour bouteilles en plastique. Grâce à l’investissement de dix millions de francs suisses concédé par le maison Müller Recycling AG, il sera dorénavant aussi possible, en Suisse, de trier mécaniquement les bouteilles en plastique pour shampooings, lessives et détergents et d’en tirer une matière première de qualité après recyclage. Ceci ne limite en rien l’importance de la collecte séparée. Nonobstant les nouvelles possibilités mécaniques, les deux flux matériels, les bouteilles à boissons en PET d’une part et les autres bouteilles en plastique d’autre part, doivent être maintenus séparés pour des raisons d’hygiène alimentaire. L’objectif visé à moyen terme est de transformer aussi les bouteilles en plastique en de nouvelles bouteilles, comme c’est déjà la norme depuis quinze ans lors du recyclage des bouteilles à boissons en PET. Le procédé dit «bottle to bottle» est la raison principale qui fait que le recyclage du PET est aujourd’hui deux fois plus écocompatible que l’élimination avec les déchets.

La nouvelle installation a été inaugurée aujourd’hui par la Conseillère d’Etat thurgovienne Carmen Haag. Flanquée du président de la ville, Carlo Parolari, et de Cäsar Müller, elle a coupé le ruban peu avant midi, déclenchant les applaudissements des invités. Plus de cent personnes représentant la politique, l’économie et l’administration ont participé à la manifestation. L’entreprise familiale traditionnelle Müller Recycling AG existe depuis 1957 et elle est dirigée maintenant par les deuxième et troisième générations. Ces dernières années, l’éventail des matières destinées au recyclage est devenu de plus en plus complet. Alors qu’en 1991 Müller Recycling traitait moins de 500 tonnes de matières valorisables, l’année dernière, la montagne a atteint près de 20'000 tonnes. Depuis cette année, les bouteilles en plastique peuvent également être triées mécaniquement, l’entreprise familiale n’ayant pas hésité lorsqu’on a su que tout d’abord le gros distributeur Migros, suivi peu après par l’autre gros distributeur Coop avaient lancé la collecte des bouteilles en plastique.

Plaidoyer des gros distributeurs et de l’OFEV pour le ménagement des ressources

Pour Christine-Wiederkehr-Luther, responsable Environnement de la Fédération des coopératives Migros, la collecte des bouteilles en plastique, bien que lancée vers la fin de 2013 seulement, est déjà une évidence. «Elle nous permet de contribuer notablement au ménagement des ressources.» Le recours aux technologies les plus pointues fait que le volume des bouteilles recyclées en plastique va encore augmenter et que l’on obtient également une amélioration de la qualité du plastique recyclé. C’est là une condition importante, si l’on veut pouvoir réintroduire dans l’industrie cette matière première de grande qualité.

Michel Monteil, chef de la Division déchets et matières premières de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), reconnaît bien volontiers la performance: «L’installation de tri est une contribution importante pour la fermeture des circuits fermés et au fait que l’empreinte écologique de la Suisse diminue. Le tri effectué en Suisse permet d’éviter les transports de déchets vers l’étranger et crée aussi des emplois en Suisse.»

Influence positive sur le taux de valorisation du PET

Des mesures ont permis de démontrer que la collecte des bouteilles en plastique comprend souvent des bouteilles à boissons en PET qui font donc défaut lors du calcul du taux de valorisation officiel. Le tri dans la nouvelle installation permet donc de «récupérer» et de recycler ces bouteilles à boissons en PET, ce qui a un effet positif sur le taux de valorisation.

Les photos sont disponibles sous le lien suivant:

 

http://www.petrecycling.ch/fr/medias/downloads-eroeffnung-sortierzentrum.html

 

Contact pour les journalistes:

Jean-Claude Würmli

Directeur PET-Recycling Schweiz

wuermli@prs.ch / Téléphone 044 344 10 98

 

Lukas Schumacher

Responsable Marketing PET-Recycling Schweiz

schumacher@prs.ch / Téléphone 044 344 10 98

 

PET-Recycling Schweiz fête le 25e anniversaire de sa fondation

Depuis 25 ans, PET-Recycling Schweiz assume la responsabilité du recyclage des bouteilles à boissons en PET vides. Et l’association exerce cette activité avec un avec un succès remarquable. En 2014, 83 pour cent des bouteilles mises en circulation ont été valorisées. Et entre-temps, notre pays compte plus de deux fois plus de points de collecte du PET que la Poste n’a installé de boîtes à lettres jaunes d’un bout à l’autre du pays. Le recyclage du PET permet par ailleurs d’économiser, année après année, la production de 124'000 tonnes de CO2 ainsi que 36 millions de litres de carburant. Ces chiffres sont on ne peut plus éloquents. Le recyclage du PET est une véritable histoire à succès. C’est pourquoi PET-Recycling Schweiz remercie chacun des habitants de la Suisse. Que ce soit dans le spot TV, avec des concerts surprise gratuits ou avec un concours publié dans le magazine PETflash pour les points de collecte du PET.

Des concerts gratuits: notre manière de dire merci:

05.6.15:
Concert de Steff la Cheffe sur "Waisenhausplatz" à Berne dès 19 heures

12.6.15:
Concert de Marc Sway sur "Kalanderplatz" près de Sihlcity à Zurich à partir de 17.30 heures

13.6.15:
Concert de Gustav sur la place Georges Python à Fribourg dès 16 heures


Cela pourrait aussi vous intéresser