R-PET vert et brun pour les bouteilles à boissons en PET

R-PET vert et brun pour les bouteilles à boissons en PET

Actuellement, on transforme en Suisse des bouteilles à boissons en PET transparentes et bleu clair en PET de recyclage alimentaire (R-PET). Si l’on entend accroître encore d’un cran la part de R-PET, celui-ci devra, à l’avenir, être proposé dans une palette de couleurs alimentaires plus large.

Actuellement en Suisse, le taux de valorisation des bouteilles à boissons en PET s’élève à 83 pour cent. Or, seules les bouteilles en PET transparentes et bleu clair sont transformées en R-PET alimentaire pour en fabriquer de nouvelles. Les bouteilles en PET brun et vert échappent encore à cette transformation en R-PET alimentaire. Autrement dit, ces bouteilles en PET ne sont, à l’heure actuelle, pas encore utilisées pour en fabriquer de nouvelles. Elles finissent leur vie en bandes d’emballage, sacs à dos, chaussures de sport, etc.

R-PET alimentaire en d’autres couleurs

Il existe actuellement suffisamment de matières pour remplacer quelque 40 pour cent du besoin total en PET par du R-PET écologique. Pour donner un coup de pouce à la part de R-PET, la seule solution consiste à élargir la palette des couleurs du R-PET alimentaire. Si à l’avenir, on transforme aussi des bouteilles en PET vert et brun en R-PET alimentaire, alors environ 60 pour cent du volume total de PET nouveau pourront être remplacés par du R-PET deux fois plus écologique.

Les experts relèvent le défi

Cette solution n’est cependant simple qu’en apparence. Casper van den Dungen, directeur de Poly Recycling, précise en effet qu’elle nécessiterait des optimisations: «Pour les bouteilles en PET vert et brun, la qualité du tri est inférieure aux bouteilles en PET transparentes et bleu clair. Il faudrait dans un premier temps améliorer le processus du rinçage. En outre, une bonne part des bouteilles en PET vert et brun n’est pas conçue pour un recyclage optimal ou alors le contenu de l’emballage exige que le processus de recyclage soit optimisé. Il faut savoir aussi que le R-PET vert par exemple est un mélange des couleurs de toutes les bouteilles en PET vert sur le marché. Le processus de valorisation doit donc être adapté de façon à ce que ce mélange chromatique de bouteilles en PET permette de fabriquer des bouteilles en PET d’un vert bien précis.»

À l’avenir, il est prévu de proposer, en Suisse aussi, du R-PET de qualité alimentaire vert et brun
À l’avenir, il est prévu de proposer, en Suisse aussi, du R-PET de qualité alimentaire vert et brun.

Deux panels d’experts plancheront sur ce sujet. Le premier panel a déjà débuté les travaux, le deuxième commencera en été. L’objectif de cette opération est de faire de la Suisse le premier pays à fabriquer sur une large échelle du R-PET alimentaire en plusieurs couleurs. Ainsi, l’avance que la Suisse a déjà prise dans le recyclage du PET n’en sera que plus importante.

Plus la part du R-PET est élevée, meilleur c’est pour l’environnement

Dans l’UE, la part du R-PET dans les bouteilles à boissons en PET doit être d’au moins 25 pour cent à partir de 2025 et de 30 au minimum à partir de 2030. Avec dix années d’avance, la Suisse a, aujourd’hui déjà, atteint ce but et ne tardera pas à le dépasser, l’objectif suprême étant de réduire l’impact sur le climat. L’accroissement de la part de R-PET entraîne une réduction concomitante de la consommation de PET neuf. De ce fait, la Suisse économise chaque année 25'000 tonnes en plus d’équivalent CO2.


Cela pourrait aussi vous intéresser