L’Allemagne met les bouchés doubles: nouveaux logos censés accroître le taux de recyclage

En début d’année est entrée en vigueur en Allemagne une nouvelle loi sur l’emballage, qui prévoit de porter le taux de recyclage des emballages plastiques de 36 à 63 pour cent d’ici 2022. Ceci n’est cependant possible qu’à la condition que nettement plus d’emballages soient correctement éliminés à l’avenir. En réaction, diverses chaînes de drogueries et de supermarchés introduisent de nouveaux logos qui facilitent la tâche du consommateur dans l’élimination correcte des emballages.

Selon l’association allemande des matières premières secondaires et de l’élimination, 40 à 60 pour cent des déchets recyclables se retrouvent encore et toujours dans les ordures ménagères mixtes. Une enquête représentative réalisée à la demande de l’Institut allemand d’emballage montre que le consommateur est souvent dans le doute et ne sait pas quel matériau valorisable il faut déposer dans quel système de collecte.

Nouveau logo pour éliminer le doute

Les plus importantes enseignes allemandes de drogueries, parmi elles dm et Rossmann, étudient actuellement une solution. Un nouveau logo diffusé à partir de juin de cette année est censé aider les clients à éliminer correctement l’emballage de chaque produit. Y figureront aussi les produits nécessitant peu d’emballages et la quantité de matériau de recyclage que contient l’emballage. Mais comme les valeurs indicatives sont différentes selon l’emballage – une bouteille à boissons en PET contient, en Allemagne aussi, en général plus de matériau de recyclage qu’un tube en aluminium –, on étudie la mise en œuvre d’une échelle de couleurs. Cette dernière est censée aider le consommateur à évaluer plus facilement la durabilité d’un emballage.

Les enseignes de la distribution et les fabricants travaillent main dans la main

Le nouveau logo est le fruit d’un forum sur les matériaux de recyclage que l’enseigne dm a fondé en automne dernier. Au forum se sont ralliées jusqu’à présent 25 entreprises, parmi elles des fabricants comme Beiersdorf et Rossmann. «Le forum sur les matériaux de recyclage rassemble les enseignes de la distribution et les fabricants autour d’une table», explique Raoul Rossmann, directeur de la chaîne Rossmann, à la Süddeutsche Zeitung. «Ensemble, nous avons la force de frappe qui réveillera les esprits pour une économie circulaire fonctionnelle qui englobe tout, du tri sélectif des déchets au design d’emballages recyclables.»

EDEKA aussi sort un aide-mémoire du recyclage

La chaîne de supermarchés EDEKA a, en mars déjà, présenté un nouveau pictogramme supposé aider les clients à différencier les diverses parties d’un emballage en vue de son élimination correcte. Le groupement EDEKA s’intéresse depuis de nombreuses années déjà à la thématique des emballages: il veille à ce que les produits ajoutés à son assortiment aient un emballage minimal, promeut l’utilisation de matériaux de recyclage et mise sur les produits réutilisables.

L’Allemagne met les bouchés doubles: nouveaux logos censés accroître le taux de recyclage
Immagine: obs/EDEKA ZENTRALE AG & Co. KG